Jeux d’initiation

Dans cette section, vous trouverez l’aspect pédagogique que le club de Go de Brest tente de mettre en pratique auprès des joueurs novices et des visiteurs. Vous pouvez vous en inspirer pour apprendre le Go aux personnes de votre entourage. Ces jeux d’initiation sont essentiellement mis en oeuvre sur des gobans 9×9, mais peuvent tout aussi bien être joués sur de plus grands plateaux. Le but ici est de suivre l’ordre des initiations proposées ci-dessous pour faire prendre conscience de l’intérêt du jeu de Go à la personne novice. Il est recommandé d’effectuer plusieurs parties d’un jeu avant de passer au suivant, afin de maîtriser les notions de bases.

○●○ Atari Go ○●○

 Début du jeu :

Deux pierres blanches et deux pierres noires sont posées au centre du goban dans une forme de « Cross-cut ». Noir commence à jouer.

 But du jeu :

Il faut capturer des pierres adverses. Le premier joueur qui atteint le nombre de pierres fixé à l’avance remporte la partie, ce nombre peut d’ailleurs varier (1, 2, 5, 10…) afin de prolonger la durée de jeu. On commence généralement par 1 pierre a capturer, et une fois que l’initié arrive repérer les pierres en atari, on peut passer à 3 pierres.
Pour aider à trouver les atari, il suffit que les deux joueurs disent à chaque fois « atari » au moment de mettre une ou plusieurs pierres en atari, sinon ils doivent donner une pierre à l’adversaire pour chaque atari manqué.

Fin de jeu :

Le joueur qui capture au moins le nombre de pierres prévues remporte la partie.

A savoir :

Lorsque Noir joue sur la dernière liberté de la pierre blanche, il capture celle-ci. Après cela, Blanc n’a pas le droit de poser de pierre dans la forme noire, car elle n’a pas de liberté, c’est considéré comme étant un suicide.

○●○ Go sur 9×9 ○●○

Lorsque le joueur initié commence à maîtriser la capture, on peut alors lui apprendre à jouer une partie normale sur 9×9, dans laquelle il faut posséder le plus grand territoire pour gagner le jeu. Le but n’étant pas d’écraser le novice mais d’être pédagogue, il peut s’avérer intéressant de laisser un écart de 10 points (que l’on gagne ou que l’on perde) au score final, donc de laisser volontairement vivre certains groupes faibles formés par le nouvel initié. Une fois que certaines formes et automatismes sont acquis, il n’est plus nécessaire de garder la limite de 10 points, ce qui pourra éventuellement mener à des défaites importantes du nouveau joueur. A ce moment-là, il faut proposer des parties à handicap de 2 à 8 pierres afin d’équilibrer les niveaux. A chaque victoire du novice, il faut enlever 1 pierre, et à chaque défaite en rajouter une, cela permet d’encourager celui-ci à progresser pour devenir plus fort.

> Le joueur débutant prend les Noirs
> Jouer en veillant à ne pas dépasser 10 points d’écart
> Jouer avec des pierres de handicap
> le komi est de 0,5 pour Blanc
 

○●○ Rengo ○●○

Une fois l’initié familiarisé avec le jeu, et afin de le faire progresser, il peut être utile et amusant de lui proposer une partie sur 9×9 en équipe contre 2 autres joueurs. Il est évidemment plus simple de trouver des joueurs dans un club, mais surtout de différents niveaux. Ainsi, mettre dans chaque équipe un joueur expérimenté et un nouveau joueur permettra, à la fois au premier d’ajuster sa stratégie avec son partenaire, et au second de mémoriser certaines séquences ou réponses jouées des deux côtés.
Pour améliorer l’aspect pédagogique, tout comme dans les règles normales, il sera demandé de ne pas parler avec son partenaire : le débutant doit apprendre seul de ses erreurs. Un commentaire de partie pourra éventuellement être donné à la fin du jeu.

they good for spring but they are also good for fall. They look so casual, yet if you pair it with the right things, they look elegant. I love the infinity scarfs because they are just so fun and they never look bad! Sometimes the regular scarfs might show the tag, which I hate, or they might get blown off one shoulder or messed up by the wind. But the infinity scarfs are so safe and beautiful. But what if you don’t have an infinity scarf or have a scarf and you want to turn it into a infinity scarf? If the scarf has fringe at the ends, just simpley cheap michael kors tie he fringe together. I liked to tie them 1 by 1 with the other side. It does take more time, but gurantees that it will never come apart. Is it not worth it to spend a few extra minutes to not risk it coming apart? If the scarf does not have fringe, just cheap gucci bags cut the ends and make fringe! When you make each Replica Christian Louboutin Shoes fringe knot them together before tying the two wholesale fake handbags ends of the scarf together. This is to prevent fray, nobody would want your scarf to unravel. Have fun getting new
What women will wear cheap michael kors in 2015 Share this withThe 1970s No one can escape the red bottom boots 1970s in 2015. Crushed velvet, pink psychedelic zip up boots, long collars and gilets reminiscent of the first discount michael kors Woodstock were seen at Chanel, Pucci, Gucci, Sonia Rykiel and Saint Laurent, while the ultra modern Stella McCartney produced the season’s essential item a folk vibram five fingers shoes sale inspired spaghetti strapped dress. Long or short, fake handbags crocheted or diaphanous, the only rule is to include all the colours of the rainbow. Bell bottoms have also ballooned back into fashion but tripping over them could hinder the spread of peace and love. As cheap wholesale gucci seen at: Gucci, Pucci, Chanel, Dries Van Noten, Valentino, Louis Vuitton, Prada. From left to right: Gucci s/s 2015 (Vittorio Zunino Celotto/Getty Images); Stella McCartney s/s 2015 (Pascal Le Segretain/Getty Images); Saint Laurent s/s 2015 (Pascal Le Segretain/Getty Images) Rawhide After seasons where leather has lorded it over the catwalks, designers are now exploring the even softer attractions of suede another subtle
Articles Connexes: